Happy birthday to meeee…

shortcake0jd2.jpg

10 Octobre 2007… J’ai enfin 14 ans… Un âge idéal pour moi, il y a peu de temps. (C’est bête, mais j’aimais beaucoup le chiffre 4, donc 14 ans, ça le faisait et pis… c’est un nombre pair 8) )

J’attendais minuit avec plus ou moins impatience, et j’ai été très heureuse lorsqu’on a pensé à moi en me souhaitant « Joyeux Anniversaire !» C’est avec un sourire que je m’endors.

Puis le matin même, je me réveille en toussant, ça avait encore empiré depuis la veille. Et par malchance, j’ai paumé mes clés (enfin oublié où je les avais mis en rentrant). Bien sûr, j’ai été sévèrement grondée, mais ça ne me faisait rien du tout, « car aujourd’hui c’est un jour spécial » me disais-je. Au collège, tout le monde avait oublié, sauf ma meilleure amie et son amie. J’étais si contente et si triste à la fois, c’est bête, ne ?

Après une super matinée où j’étais sur le point de régurgiter mon petit déjeuner (qui était assez léger) et ma tête qui tournait de plus en plus, je rentre. Mon neveu m’attendait et m’a souhaité un bon anniversaire en chinois, il était trop mignon avec son pain au chocolat dans la main et dans la bouche ! Puis ensuite, j’ai raconté ma matinée qui était assez catastrophique de mon point de vue à ma mère, « De toute façon, pourquoi penserait-on à toi ? Et puis depuis quand ils savent que ton anniversaire, c’est le 10 ? » me dit-elle. Sur le coup, je me sentais extrêmement vexée, mais au fond, elle a peut-être pas si tort que ça.

Excédée, je rentre dans ma chambre qui était squattée par mon père (qui jouait aux échecs chinois sur le net) et je ne me souviens plus de ce qu’il a pu dire, mais encore une fois, ça m’a énervé (je sais, je m’énerve un peu trop rapidement) mais là, j’ai eu la certitude qu’en fait, c’est vrai qu’aujourd’hui… c’est un jour comme les autres, que j’aie 14 ans ou non.

D’ailleurs, je pense que ce soir, je ne vais pas aller manger mon gâteau. Même s’il doit être bon, je ne le mangerais pas. Pourquoi manger un gros gâteau ce jour-là ? C’est un jour comme les autres… ne ?

En tout cas, une journée comme celle-là, où j’ai dormi la majeure partie de l’après-midi, et qu’en ce moment, je ne fais que retenir mes larmes, ça me fait bien comprendre que… je n’aurais pas dû mettre trop d’espoirs en ce jour. De l’un de mes plus beaux jours d’anniversaire, celui-là, c’est l’un des pires. Y_Y

Pour finir… je dirais que y’a finalement aucun jour qui vaut la peine d’être appelé le « plus beau ». Mais bon, cela reste mon avis…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s