Japan Expo 2008 ! Enfin, le avant et le après.

Bon, comme à mon habitude, j’raconte toujours des conneries sur ma journée à la Japan Expo, ou autre événement (même si l’année dernière, c’était un certain Macros qui a narré notre journée, en me donnant le titre de « pilleuse de sacs à la JE » et aussi « la serial killer avec des onigiris au monosodium de glutamate » (pas de ma faute, c’est mon père, il n’avait qu’à ne pas fouttre ce machin dans le machin qui contenait le sel à la base.)
Pour ce blog, j’mettrais des détails toujours plus débiles, et crétins sur le début et la fin de ma journée et aussi accessoirement celle de Nico, alias Tsuki sur un jeu nommé Counter Strike (les FPS, c’est pas mon truc) qui était tout content d’avoir fini Crysis à 100%, d’ailleurs, il est encore tout content comme le prouve son message perso sur msn, n’empêche, je me demande toujours pourquoi il a accepté de m’accompagner.

Et je ferais le compte rendu de la journée passée auprès de certains de la Stylish Fansub (un peu de pub, ça fait pas de mal http://stylishsub.free.fr/) sur le forum de cette même team, que tout le monde puisse profiter x)

Fini mon long mot d’introduction, place au résumé détaillé du début et de la fin !

~~~~~~

Samedi 5 Juillet, jusqu’à 3h, j’discutais avec Edal qui m’a achevée avec une vidéo : (« Anataboshi » de Milky Way), super pour le lendemain, 3h de sommeil max annoncé.
Mais il fallait compter sur le fait que je n’arrivais pas à dormir, donc au final, ai réussi à m’endormir vers 5h, soit… 1h de sommeil, comment bien commencer la journée x)

6h, il pleut, et bien sûr, j’dois marcher jusqu’à la gare. Arrivée sur place, la gare est fermée, donc… dois attendre à l’extérieur. Au passage, une jeune femme m’avait demandé des précisions sur les horaires, et Nico, sans comprendre que je discutais avec une inconnue lui fait la bise, alalala… baka, même la dame a été surprise.

7h et quelques, on rentre dans le train. Première pensée : « Purée, c’est crade » . Première pensée de Nico : « C’est le ter pourri qu’on se tape à chaque fois, donc pas de prise ». Notre voyage fût assez tranquille, ponctuée vers la fin d’une super chanson… la chanson du dimanche : « Pouvoir d’achat, aaaaaah aaaaah aaaaaah » et un autre titre assez évocateur « Nicolaaas et Rachidaaa » (vous noterez que ce sont des chansons parodiques).

9h et quelques (ok, quasiment 10h), on est dans la gare Montparnasse. C’est rempli de monde, et… arrivés au passage vers le métro. … La file d’attente pour acheter un billet sur les 6 ou 7 guichets distributeurs automatiques, était énooooooooooorme. La chance fût que mon ami ait repéré un distributeur pas trop bondé, ce qui était assez bizarre, vu la file à côté.

10h et quelques, nice timing, on a le bon train pour Villepinte à notre arrivée sur les quais de la station Denfert Rocherau. Au passage, j’ai dû faire rire les quelques otakus du coin, lorsque j’ai fait mine de frapper Nico parce qu’il racontait des conneries (« Tu stresses hein ? Tu stresses ! Haha ! ») et dans le rer, lorsque j’voulais dormir en utilisant l’épaule de Nico comme oreiller (en plus, ça « semblait » confortable, jusqu’à qu’il me fasse des pichenettes pour m’empêcher de dormir, le saligaud !). Enfin bref, vu l’heure, y’avait pas beaucoup de gens pour la JE. Quoique.. y’avait tout de même une bande de filles hystériques, qui étaient « visiblement » en direction de Villepinte, elles aussi, pour notre plus grand malheur. (Ai pas pu dormir, et Nico a été traumatisé par leurs têtes.)

11h et quelques, nous voici sur les lieux. Cette année, on a sorti les mégaphones, ouille, ça fait mal aux oreilles quand on est à côté, même si ça a fait sourire quelques organisateurs sadiques. La file d’attente pour les préventes avançait bien, même si y’avait des personnes qui marchaient très mais très lentement à mon goût (un gros vide entre ces personnes et les personnes devant elles). Mais fallait qu’il commence à pleuvoir, ma veste en a pris un coup. Puis arrivés par le hall où y’avait l’espace jeux vidéos, y’avait PAS DE SACS, mais bon, y’avait un plan, mais super mal foutu. Sheik me téléphone, mais hélas, j’entendais que dalle à cause du bruit environnant. Mais bon, après quelques coups de téléphone après, j’ai pu entendre Kirby, tae kwen do (pas sûre de l’ortho). Et finalement j’ai pu rejoindre la p’tite bande organisée autour de Bakura (joli chapeau au passage =3) et Sheik (c’est mimi Mokona =3).

~~~ (la partie sur la JE surtout, sur le forum) ~~~

Fin de journée, 16h30 et quelques, on vient de quitter Yukii/Seb (j’arrive toujours pas à me décider). Donc direction rer, puis station Pyramides (ligne 14) pour un resto japonais bien mérité, le Naniwa-Ya, mon resto préféré depuis Décembre dernier, avec à la clé, un curry ❤
Quelques photos, quelques verres d’eau, quelques « est-ce que c’est bon ? » plus tard, on décidait d’aller à l’épicerie spéciale qui proposait des spécialités japonaises (et ouais tout le quartier est consacré au Japon), comme les korokkes (croquettes jap’, attention, si on me sort « pour les chats ? », j’vous dis que vous pouvez toujours fouttre votre blague là où je pense.) et des « melon-pan », le Juji-ya, situé dans la rue Saint Anne, à Paris.

Puis, au retour alors qu’on avait le choix entre le nouveau métro qui reliait Montparnasse-Pyramides-Châtelet les halles, et le vieux métro qui se tapait toutes les stations entre Montparnasse et Pyramides, ben pour le compte de la paresse, on a pas fait les quelques mètres qui séparait les 2 « métros », donc choisi la simplicité, le vieux métro, ce qui nous a valu quelques minutes de perdues. Il était 18h50 lorsqu’on est arrivé à Montparnasse Bienvenüe, le dernier train qui partait en direction de ma petite ville située en pleine cambrousse, était celui de 18h55. Y’avait de l’espoir, jusqu’à qu’on s’aperçoive qu’en fait, de Montparnasse Bienvenüe à la gare Montparnasse, y’avait, un p’tin de tapis roulant à 3km/h (l’est long quoi), 4 ou 5 escaliers à la kon, et un autre p’tin de sprint à faire pour arriver à la gare, j’raconte pas qu’il fallait aussi se taper 4 escaliers pour arriver aux quais. Donc, on a raté notre train de 4 min, dans tout ça. Comme diraient certains : « ça c’est la merde. »

Puis après avoir appris qu’on pourrait prendre un TGV pour Le Mans, puis se faire raccompagner par le père de Nico jusqu’à chez nous, après avoir fouillé partout, j’ai appris que j’ai paumé mon billet. Donc résultat, crise de nerfs, mal aux doigts (j’arrivais plus à les plier sans avoir une p’tite douleur), et billet de TGV à payer plein pot, c’est à dire dans les 40 euros, soit : plus qu’un coffret collector Haruhi Suzumiya (25€) et un tome d’Evangelion n°9 (6.5€). Avec la seule heure de sommeil que j’ai eu, j’dois avouer que j’étais vraiment dégoutée sur le coup, de finir ma journée ainsi.

Mais bon, c’était sympa tout de même (voir compte-rendu sur le forum), et puis bon j’ai pu déguster un curry en compagnie de Nico que je revois la dernière fois p’têt ^^

Le milieu du compte-rendu, sera posté sur le forum un peu plus tard, j’éditerai mon message 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s