Un avant-goût de l’After Zure.

Bonne année 2011 à tous ! (Je sais qu’on est en Avril, et alors ? Ah tiens, mon blog existe depuis un bail tout de même : 2007. Quel courage pour réussir à le maintenir en vie tout de même…)

Comme on aura pu le constater (ou pas), je n’ai pas posté d’articles depuis Décembre.
Non par flemme (enfin si un peu tout de même), mais parce que j’ai été très occupée par le Bac, le Post-Bac, les maladies qui traînent par là (oui oui, c’est une occupation très sérieuse qu’être malade), et divers problèmes chez moi.

Bref j’ai du temps maintenant, même si à cette heure-ci je devrais avancer sur mon projet d’Arts Plastiques et mes révisions de grammaire espagnole -> Ce mot n’existe pas dans le vocabulaire de Zure.
Donc avant de me remettre à bosser, je pense que je vais faire un petit topo de la situation et annoncer plus ou moins ce que j’aimerais traiter dans les articles à venir sur ce blog.

J’ai pensé dans un premier temps à parler du phénomène Vocaloid, qui d’un simple logiciel de synthèse vocal est devenu synonyme de mascottes attachantes (Hatsune Miku, Rin et Len Kagamine, Megurine Luka, Meiko, Keito, etc) qui arrivent à remplir des salles de concert entières au Japon. Néanmoins, même si j’aime beaucoup (j’ai une préférence pour les « jumeaux » Rin et Len perso), je ne pense pas pouvoir en parler aussi bien qu’une fan absolue, enfin bon, on verra si ça va passer à la casserole ou non dans les mois à venir.

En dehors de ça, moins geek otaku et bien plus grave comme sujet, l’actualité autour du Séisme de Tôhoku m’est venu naturellement en tête, hélas je n’avais pas véritablement le temps à ce moment. Tout le monde doit en avoir entendu parler maintenant, mais un petit rappel ne fait pas de mal.

Un séisme de magnitude 9 sur l’échelle de Richter (soit le plus élevé) a frappé de plein fouet le Japon le 11 Mars 2011, en plus d’un tsunami de plus de 10m qui a ravagé une partie de la côte nord-est du Japon.
Résultat des courses : des milliers de morts, blessés et disparus ; les réacteurs nucléaires de Fukushima ont été mis à mal, ce qui donne l’une des plus grandes catastrophes nucléaires de tous les temps, souvent cité en comparaison à Tchernobyl ; une économie tournant au ralenti (Toyota qui décide de réduire sa production de moitié par exemple) et surtout, une population qui est laissée à elle-même avec un nombre conséquent d’immigrés qui se font rapatrier par crainte des risques radioactifs.
Ce qui m’a le plus frappé et choqué durant ces évènements, c’est l’influence des médias et le traitement de l’information. (Confirmant une fois de plus que le journalisme me plait, mais que je n’aime pas le manque de déontologie dont peuvent faire preuve certains et la manière de « classer l’importance » d’un sujet). Néanmoins, je pense qu’en rajouter plus serait superflu…

C’est pourquoi, pour vous donner une idée, je vous conseillerais de lire les articles du Monde à cette adresse : http://www.lemonde.fr/japon/ Mais je vous renverrais bien sur la page d’un groupe Facebook qui accomplit très bien ce rôle d’information : http://www.facebook.com/pages/S%C3%A9isme-Tsunami-JAPON-informations-24H24-soutien-aux-victimes/169820339734299?sk=wall.

Revenons à la liste des sujets que j’aurais voulu développer dans les futurs articles du blog, ça va être rapide, rassurez vous. (J’espère juste que je ne vais pas commencer à me laisser porter par la « plume » sinon bonjour le pavé final bien compact et qui donne pas envie de lire…).

Après le visionnage du film Quantum of Solace au retour du voyage en Italie et de Casino Royale par la suite, j’ai eu une soudaine envie de parler de Daniel Craig, l’actuel James Bond (PIERCE BROSNAN REVIENS !!!). Mais… après réflexion, je crois que je vais laisser tomber cette idée totalement stupide. Reste que… je tiens à partager un lien : http://www.youtube.com/watch?v=gkp4t5NYzVM *run run*

Que dire de plus… Left 4 Dead a aussi été l’un des possibles sujets du blog, un jeu où on massacre du zombie à coup de wok ou de guitare (dans le 2 seulement), où des zombies à la langue bien pendue aiment jouer au docteur dans des buissons, où d’autres bourrés de testostérone apprécient le contact très sensuel entre votre corps et l’asphalte de la route, et, où une petite Kalachnikov (AK-47 pour les intimes) fait beaucoup de dégâts dans le corps de ces mêmes zombies réduits à l’état de purée informe mélangeant le rouge du sang et le gris de leur peau. M’enfin, ça a l’étoffe d’un grand jeu, moi j’dis !

Et pour finir, je songeais aussi à rédiger quelque chose sur un groupe qui a fait chavirer mon petit coeur de fangirl (mais pas autant que LAST ALLIANCE) c’est à dire : BUCK-TICK avec des gars qui ont la quarantaine et qui ont un style totalement zarb’ qui n’est pas mon dada d’habitude. Mais je pense qu’un certain Suga Shikao va y passer avant… ou pas.

Voilà en gros les sujets qui me tenaient à coeur mais dont je ne suis pas sûre de rédiger un article complet maintenant que la surprise est partie. Une chose est sûre, c’est que je parlerai probablement des animes de ce Printemps 2011 car il y a vraiment du très bon crû alors que ça me manquait (Cherchez l’erreur… parmi ceux dont je suis sûre de les suivre jusqu’au bout, j’ai un anime au nom le plus court de toute la japanimation : C et un autre au nom à rallonge : Ano hi mita hana no namae wo boku-tachi wa mada shiranai).

Ah, une dernière chose.

JE NE VEUX PAS PASSER LE BAC T____T (Mais j’veux bien arriver à l’année prochaine, être prise à l’IUT Paris Descartes V et être en colocation avec Neesan et Charuruflex).

PS : On me signale dans l’oreillette qu’une anomalie s’est cachée dans les tags de l’article, la trouverez-vous ?

3 ! 2 ! 1 ! … 17 !

Bon d’accord, ça fait une semaine, jour pour jour, que mon anniversaire est passé. Mais « happy birthday to me » tout de même, diantre !

10/10/10, un jour mémorable que j’ai passé… avec des amis !  \o/

Cela faisait longtemps que je n’avais pas fêté mon anniversaire, et cette fois-ci : Risa, Neesan et Charuruflex étaient de la partie pour marquer le coup. (En même temps, 42 quoi. *private joke*)

~~~~~~

Le bilan à tirer de ma 16ème année passée ?

En général : Je dirais que je suis devenue de plus en plus gourmande (on me traite de goinfre maintenant…), que j’ai enfin réussi à maîtriser la recette du curry-rice (il me suffit juste de savoir comment bien cuire du boeuf, maintenant que je sais cuire le porc !) et que c’était une année en montagnes russes.

Un objectif accompli (et c’est un exploit aussi !) : Ne pas rater mes épreuves anticipées du Bac, et en plus de ça, j’ai beaucoup de points d’avance. Mais le pire n’est pas encore passé… Le Bac m’attend cette année de pied ferme. (Et mon dieu, commencer l’année de Terminale avec un 5,5 de moyenne en espagnol et un 6 en histoire-géo, ça fait mal.)

Un Noël : Limite féerique, j’ai dû économiser de la poudre blanche qui rend content pour cet occasion je crois. En une semaine : on a dû s’acheter des bonnets de Père Noël, fait un bowling, un cake salé façon pizza reine, une patinoire, une Grande Roue sur les Champs Elysées, joué aux Lapins Crétins Show, mangé des beignets dégoûlinants de Nutella, mangé dans un resto japonais jusqu’à ne plus avoir de ventre, squatté le comptoir du Kikoumaru (Matcha latte azuki !!), fait un nombre incalculable d’aller retour entre la Gare Montparnasse et Montparnasse-Bienvenüe.  Dans tous les cas, je ne regrette aucun de mes centimes dépensés pour ce Noël de folie, au contraire. Même si ça va être dur pour moi de faire pareil cette année, sachant que mon porte feuille est incroyablement vide…

Un été : Où j’ai travaillé pour la première fois (et non pas pris du bon temps à l’étranger). Même si, après le mois de travail, avec Charuruflex, on est allés à Londres pour dévorer/dévaliser les onigiris à 98p du combini d’à côté, et accessoirement visiter la ville/traîner dans les bus/être trempés sous la pluie/manger nos bentôs achetés dans le combini d’à côté de l’auberge de jeunesse/discuter avec un irlandais-un espagnol avec un anglais approximatif. Tout ça après avoir passé l’épreuve de la douane sans autorisation de sortie du territoire (et oui, je suis encore mineure… et on peut me détourner :’D) et bien d’autres galères sur place (« Euh… le Picadilly truc.. c’est par où déjà ? »). Hélas, le retour fut bien plus difficile… Même pas 3 jours entre mon retour d’Angleterre et la reprise des cours, dur dur.

Mention spéciale : Pour Neesan et Charuruflex (comme si c’était pas prévisible vu le nombre de fois que je les cite dans mes articles…), car qui dit année en montagnes russes, dit qu’il y a des hauts et des bas. Et eux, ils étaient là spirituellement, mais ils étaient là.
Je raconte souvent des bêtises, mais même si je ne sais pas comment l’exprimer ni comment les remercier, je dirais que je suis vraiment heureuse qu’on ait pris la peine de consolider nos liens, car sans eux, j’aurais pas tenu l’année. Et puis, passer du temps avec eux, c’est que du bonheur :3

Et pour conclure cet article, j’espère être à l’année prochaine au plus vite ! (Passer mon Bac, ça serait un bon début aussi…)

Levez-vous ! Saluez ! Asseyez-vous !

Les vacances, c’est fini depuis le 2 Septembre 2010.

Fini les jours où j’allais travailler au magasin de 8h à 19h. Fini les jours où Twist me regardait avec ses yeux de bichon (maltais) et son haleine fétide. Fini les jours où Firo me bouffait toutes mes paires de chaussures. Fini les jours où je mangais un onigiri dans les rues de Londres en compagnie de Charuruflex.

Ces jours me manquent déjà (surtout le combini/la supérette où on vendait les onigiris à 98p en fait).
Hélas, trêve de rêverie, les cours ont repris de plus belle dans mon lycée où l’élève a pour seul droit : travailler.

Re-bonjour mon prof de SES adoré ! Re-bonjour mon prof d’espagnol et les sales notes… Re-bonjour le CDI où on ne peut pas travailler en groupe ! Re-bonjour les heures d’étude ! Re-bonjour les DS et DM !

Cette année en Terminale ES va s’annoncer tout aussi chargée que je l’avais annoncée.

Et ça commence bien car 2 jours avant la rentrée, j’en venais déjà à devoir tout changer au niveau du cursus que je devrai suivre, car hélas, pour arriver en L3 Sciences Politiques et Sociales mention information et communication, il faut se débrouiller pour remplir les 2 années précédentes car Paris II ne propose rien qui me convienne. Donc actuellement, je songe à passer un BTS Communication à l’ENC Bessières, pour ensuite faire ma L3 comme prévu et peut-être finir avec un Master de Journalisme.

Mis à part ça, je redoute d’avance les papiers que je vais devoir remplir pour faire mes demandes de bourses, de même pour les déplacements sur Paris pour consulter des CIO et aller aux différentes portes ouvertes.
Cela donne vraiment l’impression de mettre les pieds dans le plat et d’avancer petit à petit vers le monde des « grands ». Bien que dans ma tête, je sais que je serai une éternelle geekette en plus d’être une otaku finie…

Ps :  Cet article a été rédigé à une heure très tardive, donc ne m’en veuillez pas s’il n’est pas super long, ni très intéressant, c’était juste pour donner des nouvelles à… euh, aux gens qui pourraient potentiellement lire ce blog et à moi-même pour faire le point.