Breaking News ! : « Sing with me, enjoy it and cry tomorrow. »

(Désolée, j’ai pas pu trouver mieux sur Youtube qu’une version miroir de l’opening d’Ano Hana : Aoi Shiori de Galileo Galilei)

Jeudi 16 Juin 2011, ce fut le lancement du BAC en France métropolitaine pour plus de 654 548 candidats.

Le rituel étant de toujours commencer par la philosophie, c’est sur le sujet « L’art est-il moins nécessaire que la science ? » qu’une certaine Zure a dû s’arracher les cheveux durant près de 4h au Lycée Robert Garnier.
Avant d’enchaîner le Vendredi sur l’épreuve d’histoire-géographie. Et comme elle l’espérait, Zure est tombée en majeure histoire sur une étude de documents : « La fin de la Guerre Froide » et en mineure géo sur une cartographie de « L’Asie Orientale, aire de puissance ».

Deux épreuves de passées, il en reste encore quatre, et pas des moindres.

L’SES comptant coefficient 9 (spécialité of course), les maths coefficient 5 alors que Zure ne sait même pas calculer 2 x 3 (Bon d’accord l’exemple est mauvais, je reconnais que c’est plutôt simple car la réponse est 42 !) et l’oral d’espagnol coefficient 3 qui risque d’annuler la note d’anglais qui est aussi coefficient 3 (C’est pas de ma faute si la seule chose que je sais dire en espagnol est : « ¡ H-h-holà ! » alors que je peux dire « Hello, I need some food. Nothing is left in my fridge, so basically, I’m starving. » en anglais).

Néanmoins, c’est le week end pour tous nos petits candidats !

Si nous nous penchons sur le journal d’activités de Zure, il se trouve qu’entre 2 temps de révisions, elle ne fait que de dormir, jouer à L4D, dormir, jouer à Ace Attorney, dormir, téléphoner, envoyer des sms, dormir, regarder des animes, comater, chanter jusqu’à 3h du mat’, et surtout comble de l’inutile : Rédiger un article sur son blog !

Voilà pour les nouvelles du week end, la suite des événements au prochain breaking news ! (Sur ce, je vais aller réviser un peu d’éco moi..)

Edit : Ah j’oubliais, ceci est le 42ème article publié sur le blog !! Héhé en espérant que j’arriverai à 100 un jour :’3

DonDon Panda, the bentô box !

Tout d’abord… Bonne année 2010 (Héhé, 10/10/10, si j’passe pas une bonne année, je fais une réclamation !), Happy chinese new year (Non on est pas l’année du Panda mais du Tigre !), et (Pas) Bonne St Valentin ! (Quoi ? Y’a un souci avec le fait que j’dise ça milieu Février ? Vous voulez vous battre avec moi ? Vous mesurez 2m50 ? Même pas peur ! … Enfin, tout peut s’arranger dans l’amour et la paix non ? … Non ? *s’enfuit*)

~~~~~~

Hum. Reprenons notre sérieux (ou presque).

La vraie appellation de cette bentô box (oui, ce panda est le couvercle d’une boîte), c’est Panda DonDon.

C’est quoi un « bentô » me direz-vous ? Disons que cela désigne en gros les paniers-repas préparés avec amour par les japonais tôt le matin, qu’ils emmènent avec eux au travail, à l’école/collège/lycée/université, en pique nique, etc.

Une particularité qui leur est conférée est le soin apporté à la « décoration » de la bentô box, mais aussi de son contenu. Le bentô doit plaire à l’oeil avant de satisfaire l’estomac. Les repas sont en général assez variés, équilibré et bien dosés, parfait pour un régime.

Bien sûr, mes repas seront d’un autre genre, au vu de l’aversion que je porte pour la majorité des légumes verts (mais que je m’efforce à dompter).

Même si je suis un peu déçue que cette bentô box ait une petite contenance et un design très kawaï et enfantin, je l’ai choisie spécialement pour le transport de curry-rice (~カレライス~ / prononcé : kare-raisu), étant donnée que c’est l’une des rares à être 100% hermétique (du moins dans le compartiment du haut).

J’admets que même si je ne l’ai pas encore testée mais finalement, le Panda me fait craquer (pas pour rien que j’me déclare être un panda zombie) et le toucher doux de la boîte ressemble vraiment de loin à du plastique bon marché. En même temps : avec le « Made in Japan » et plus précisément à Ishikawa, la qualité est forcément au rendez-vous !

On l’aura compris, je suis assez fière de mon acquisition chez Bento&co.

La livraison du Japon jusqu’ici en France s’est faite sans souci avec FedEx… Tellement rapide que je ne m’attendais pas à être réveillée à 10h28 du matin, tout en sachant que je m’étais endormie la veille à 3h48 après une longue séance de Ace Attorney Investigations : Miles Edgeworth (et dont j’en suis à la 5ème affaire sur les 5 du jeu, signe de mon addiction à cette série). Imaginez la tête que je devais avoir devant le livreur… Pour vous donner une idée, voici un bout d’une conversation Skype :

Gaston`2²: D’ailleurs j’ai été réveillée par FedEx
シャルル: x)
Gaston`2²: sans rien comprendre à ce qui se passait au téléphone.
Gaston`2²: – « Bonjour, je vous transfère l’appel du livreur bidulechouette! »
Gaston`2²: – « Euh.. bonjour… euh…. oui…. »
Gaston`2²: « …………… » *long silence*
Gaston`2²: – « Ah b’jour, j’vous attends pour vous livrer votre colis, j’suis dans la rue là »
Gaston`2²: – « Euh……… … Bien j’arrive de suite ! »
シャルル: xD
Gaston`2²: J’ai mis du temps pour capter tout de même…
Gaston`2²: J’ai failli raccrocher à la gueule de la dame.
Gaston`2²: En me demandant s’ils se sont pas planté de numéro.

A noter que Gaston`2², c’est moi. La raison de ce pseudonyme est lié au fait que j’aie commis plusieurs gaffes énormes dans l’optique d’offrir un cadeau d’anniversaire à une certaine Neesan. (Je prie pour qu’elle ne lise pas ces lignes. ~ »Nee kamisama oshiete yo dou sureba negai wa kanau ? » (LM.C)~)

Bref, au moment où j’écris ces lignes, la grande question qui me turlupine depuis le début de la soirée est : « Mais que vais-je préparer pour Lundi ? ». L’idée de faire des korokkes m’enchante bien, mais que mettre en accompagnement ? Du riz ? Hmm… Je verrai ça d’ici là.
Actuellement, je suis trop crevée pour pouvoir réfléchir à comment remplir ma bentô box malgré que j’en bave d’avance…

Et lentement mais sûrement, je m’enfonce aux coeurs des ténèbres… La cuisine m’appelle… « Come to the dark side, we have cookies~ »