Breaking news ! : « I’ll not cry, i’m not that weak ! … Well, just a little maybe. »


(Don’t panic de Coldplay)

L’espagnol a fini par avoir ma peau.

Le jour même où je devais passer mon épreuve d’espagnol, le jour où je NE DEVAIS PAS me réveiller en retard car mon centre d’examen était à 1h de mon studio, le dernier jour d’examen du bac… Ce jour-là, mon réveil n’avait pas sonné.

Panique, pleurs, désespoir, tant d’émotions qui m’ont parcourue en ce matin du 28 Juin 2011. Après avoir été prise par l’IUT Paris Descartes (réputé pour être sélectif), après avoir fait un grand pas vers la colocation sur Paris, après avoir passé toutes les autres épreuves du Bac, il fallait qu’il m’arrive cette tuile sur LA matière que je détestais, ma bête noire risquait de tout compromettre.

Charuruflex a repris ses esprits plus rapidement que moi, a appelé le centre d’examen, puis a roulé autour de 200km/h sur l’autoroute pendant que je déprimais dans la voiture, il a pu m’emmener à mon centre d’examen sans trop d’encombres. (On entendait juste le frigo destiné à notre colocation cogner contre les portes arrières comme un démené, rien de très grave hein ! Quoique…)

Puis là, stress. Et ensuite je pense que j’ai dû faire un black-out dans mon esprit. J’ai pu passer mon épreuve d’espagnol grâce à la gentillesse de l’examinatrice, j’étais d’ailleurs tombé sur un texte que j’avais bien compris : « Sirvienta en la capital« . J’ai dû raconter n’importe quoi dans le pire espagnol possible, mais.. j’en avais rien à faire, j’avais échappé de justesse à l’élimination.

C’était ainsi que ma propre expérience du Bac s’était finie. (Je ne veux plus jamais revivre un truc pareil !)

Mais ce n’était pas tout… Il fallait encore déménager toutes mes affaires de mon studio et le ranger de fond en comble l’après-midi, puis dire « au revoir » à mon premier studio où j’ai vécu toute seule. Cependant ceci est une autre histoire.

En tout cas, cette journée chargée en événements marqua la fin de mes jours à La Ferté Bernard en tant que lycéenne, et marquait le début d’une nouvelle vie, d’un nouveau quotidien.

Publicités

Un avant-goût de l’After Zure.

Bonne année 2011 à tous ! (Je sais qu’on est en Avril, et alors ? Ah tiens, mon blog existe depuis un bail tout de même : 2007. Quel courage pour réussir à le maintenir en vie tout de même…)

Comme on aura pu le constater (ou pas), je n’ai pas posté d’articles depuis Décembre.
Non par flemme (enfin si un peu tout de même), mais parce que j’ai été très occupée par le Bac, le Post-Bac, les maladies qui traînent par là (oui oui, c’est une occupation très sérieuse qu’être malade), et divers problèmes chez moi.

Bref j’ai du temps maintenant, même si à cette heure-ci je devrais avancer sur mon projet d’Arts Plastiques et mes révisions de grammaire espagnole -> Ce mot n’existe pas dans le vocabulaire de Zure.
Donc avant de me remettre à bosser, je pense que je vais faire un petit topo de la situation et annoncer plus ou moins ce que j’aimerais traiter dans les articles à venir sur ce blog.

J’ai pensé dans un premier temps à parler du phénomène Vocaloid, qui d’un simple logiciel de synthèse vocal est devenu synonyme de mascottes attachantes (Hatsune Miku, Rin et Len Kagamine, Megurine Luka, Meiko, Keito, etc) qui arrivent à remplir des salles de concert entières au Japon. Néanmoins, même si j’aime beaucoup (j’ai une préférence pour les « jumeaux » Rin et Len perso), je ne pense pas pouvoir en parler aussi bien qu’une fan absolue, enfin bon, on verra si ça va passer à la casserole ou non dans les mois à venir.

En dehors de ça, moins geek otaku et bien plus grave comme sujet, l’actualité autour du Séisme de Tôhoku m’est venu naturellement en tête, hélas je n’avais pas véritablement le temps à ce moment. Tout le monde doit en avoir entendu parler maintenant, mais un petit rappel ne fait pas de mal.

Un séisme de magnitude 9 sur l’échelle de Richter (soit le plus élevé) a frappé de plein fouet le Japon le 11 Mars 2011, en plus d’un tsunami de plus de 10m qui a ravagé une partie de la côte nord-est du Japon.
Résultat des courses : des milliers de morts, blessés et disparus ; les réacteurs nucléaires de Fukushima ont été mis à mal, ce qui donne l’une des plus grandes catastrophes nucléaires de tous les temps, souvent cité en comparaison à Tchernobyl ; une économie tournant au ralenti (Toyota qui décide de réduire sa production de moitié par exemple) et surtout, une population qui est laissée à elle-même avec un nombre conséquent d’immigrés qui se font rapatrier par crainte des risques radioactifs.
Ce qui m’a le plus frappé et choqué durant ces évènements, c’est l’influence des médias et le traitement de l’information. (Confirmant une fois de plus que le journalisme me plait, mais que je n’aime pas le manque de déontologie dont peuvent faire preuve certains et la manière de « classer l’importance » d’un sujet). Néanmoins, je pense qu’en rajouter plus serait superflu…

C’est pourquoi, pour vous donner une idée, je vous conseillerais de lire les articles du Monde à cette adresse : http://www.lemonde.fr/japon/ Mais je vous renverrais bien sur la page d’un groupe Facebook qui accomplit très bien ce rôle d’information : http://www.facebook.com/pages/S%C3%A9isme-Tsunami-JAPON-informations-24H24-soutien-aux-victimes/169820339734299?sk=wall.

Revenons à la liste des sujets que j’aurais voulu développer dans les futurs articles du blog, ça va être rapide, rassurez vous. (J’espère juste que je ne vais pas commencer à me laisser porter par la « plume » sinon bonjour le pavé final bien compact et qui donne pas envie de lire…).

Après le visionnage du film Quantum of Solace au retour du voyage en Italie et de Casino Royale par la suite, j’ai eu une soudaine envie de parler de Daniel Craig, l’actuel James Bond (PIERCE BROSNAN REVIENS !!!). Mais… après réflexion, je crois que je vais laisser tomber cette idée totalement stupide. Reste que… je tiens à partager un lien : http://www.youtube.com/watch?v=gkp4t5NYzVM *run run*

Que dire de plus… Left 4 Dead a aussi été l’un des possibles sujets du blog, un jeu où on massacre du zombie à coup de wok ou de guitare (dans le 2 seulement), où des zombies à la langue bien pendue aiment jouer au docteur dans des buissons, où d’autres bourrés de testostérone apprécient le contact très sensuel entre votre corps et l’asphalte de la route, et, où une petite Kalachnikov (AK-47 pour les intimes) fait beaucoup de dégâts dans le corps de ces mêmes zombies réduits à l’état de purée informe mélangeant le rouge du sang et le gris de leur peau. M’enfin, ça a l’étoffe d’un grand jeu, moi j’dis !

Et pour finir, je songeais aussi à rédiger quelque chose sur un groupe qui a fait chavirer mon petit coeur de fangirl (mais pas autant que LAST ALLIANCE) c’est à dire : BUCK-TICK avec des gars qui ont la quarantaine et qui ont un style totalement zarb’ qui n’est pas mon dada d’habitude. Mais je pense qu’un certain Suga Shikao va y passer avant… ou pas.

Voilà en gros les sujets qui me tenaient à coeur mais dont je ne suis pas sûre de rédiger un article complet maintenant que la surprise est partie. Une chose est sûre, c’est que je parlerai probablement des animes de ce Printemps 2011 car il y a vraiment du très bon crû alors que ça me manquait (Cherchez l’erreur… parmi ceux dont je suis sûre de les suivre jusqu’au bout, j’ai un anime au nom le plus court de toute la japanimation : C et un autre au nom à rallonge : Ano hi mita hana no namae wo boku-tachi wa mada shiranai).

Ah, une dernière chose.

JE NE VEUX PAS PASSER LE BAC T____T (Mais j’veux bien arriver à l’année prochaine, être prise à l’IUT Paris Descartes V et être en colocation avec Neesan et Charuruflex).

PS : On me signale dans l’oreillette qu’une anomalie s’est cachée dans les tags de l’article, la trouverez-vous ?

Ready, steady ? Go catch them all !

Ayé, les notes sont tombées pour les Epreuves Anticipées du Baccalauréat Général dans l’académie de Nantes (avec un peu d’avance malgré les grèves).

Ma 1ère réaction fut : « OH PUTAING DE MERDOUILLE ! » En même temps, je m’attendais pas à ces notes…

  • 15/20 à l’écrit de Français
  • 17/20 à l’oral de Français
  • 18/20 en Enseignement Scientifique (SVT) (ES)
  • 13/20 aux TPE

Autant pour les TPE, je m’y attendais car notre groupe a été pas mal pénalisé à cause du crash du serveur qui hébergeait le site, 5 jours avant la présentation et aucune donnée de sauvegardée à côté.
Autant je n’arrive pas à croire que j’aie pu décrocher un 17 en oral quand les oraux blancs ont donné : 7 et 9.
Idem pour l’écrit, je pensais être HS sur le sujet d’invention sur la Bétique et le discours pour exprimer notre déception vis-à-vis de ce pays imaginaire, en plus de n’avoir fait qu’une cinquantaine de lignes (les petits carreaux ont vraiment pénalisé mon écriture de pattes de mouche) sur les 100 exigées.
Pour l’SVT, je dirais que je n’étais qu’à demi-surprise étant donné qu’avec le corrigé, j’avais une vague idée de ma note, même si j’aurais pensé avoir moins car j’avais omis beaucoup de « mots-clés ».

Bref, je peux enfin souffler pour cet été, les vacances sont vraiment arrivées. Même si, ça a commencé Vendredi dernier, le 2 Juillet avec le petit séjour chez ma grande soeur Catherine, puis sur les bords de la Loire en sa compagnie et celle de mon grand frère Jean-François.

Néanmoins, les vraies choses sérieuses vont commencer l’année prochaine, avec le BAC en vue, mais pas que.

Comme dit dans un article précédent, je dois réussir mon BAC à tout prix car un projet de colocation à quatre se dessine peu à peu. Et les points engrangés avec mes épreuves anticipées sont d’une grande aide pour la réalisation de celui-ci.
J’ai hâte de partir de chez moi et de goûter à la vie étudiante avec mes 3 compères (Charuruflex, Neesan et Corinne). La première discussion Skype à propos du sujet s’était très bien déroulée, au point même qu’on commençait à discuter de détails comme :  J’ai des chaises et une table – Bon au pire des cas, pour les meubles, on va chez Emmaüs ou chez Ikea – J’ramène des éponges ? – FIBRE OPTIQUE CHEZ NEUF !!.
Niveau paperasse, tout est à faire à partir de la rentrée 2010/2011, ça risque d’être la partie la moins sympa. (En plus du fait que j’sois une pauvre lycéenne sans le sou.) Mais avant ça, faudra aussi que je sois acceptée par ma fac : Paris II, pour une licence en sciences politiques et sociales avec mention information et communication (le truc à rallonge qui fait « bien ») et surtout que j’aie le BAC !

Dans tous les cas, mes résultats des Epreuves Anticipées de Première me donnent la pêche pour commencer à rattraper mon retard en maths et en espagnol cet été, dans le Sud (à Tarbes), histoire de grappiller des points par-ci par-là ou de limiter la casse.

« Et non, on me rit pas au nez, je suis sérieuse. En plus, y’aura plein d’anciens S qui m’aideront, hein ? »