Un avant-goût de l’After Zure.

Bonne année 2011 à tous ! (Je sais qu’on est en Avril, et alors ? Ah tiens, mon blog existe depuis un bail tout de même : 2007. Quel courage pour réussir à le maintenir en vie tout de même…)

Comme on aura pu le constater (ou pas), je n’ai pas posté d’articles depuis Décembre.
Non par flemme (enfin si un peu tout de même), mais parce que j’ai été très occupée par le Bac, le Post-Bac, les maladies qui traînent par là (oui oui, c’est une occupation très sérieuse qu’être malade), et divers problèmes chez moi.

Bref j’ai du temps maintenant, même si à cette heure-ci je devrais avancer sur mon projet d’Arts Plastiques et mes révisions de grammaire espagnole -> Ce mot n’existe pas dans le vocabulaire de Zure.
Donc avant de me remettre à bosser, je pense que je vais faire un petit topo de la situation et annoncer plus ou moins ce que j’aimerais traiter dans les articles à venir sur ce blog.

J’ai pensé dans un premier temps à parler du phénomène Vocaloid, qui d’un simple logiciel de synthèse vocal est devenu synonyme de mascottes attachantes (Hatsune Miku, Rin et Len Kagamine, Megurine Luka, Meiko, Keito, etc) qui arrivent à remplir des salles de concert entières au Japon. Néanmoins, même si j’aime beaucoup (j’ai une préférence pour les « jumeaux » Rin et Len perso), je ne pense pas pouvoir en parler aussi bien qu’une fan absolue, enfin bon, on verra si ça va passer à la casserole ou non dans les mois à venir.

En dehors de ça, moins geek otaku et bien plus grave comme sujet, l’actualité autour du Séisme de Tôhoku m’est venu naturellement en tête, hélas je n’avais pas véritablement le temps à ce moment. Tout le monde doit en avoir entendu parler maintenant, mais un petit rappel ne fait pas de mal.

Un séisme de magnitude 9 sur l’échelle de Richter (soit le plus élevé) a frappé de plein fouet le Japon le 11 Mars 2011, en plus d’un tsunami de plus de 10m qui a ravagé une partie de la côte nord-est du Japon.
Résultat des courses : des milliers de morts, blessés et disparus ; les réacteurs nucléaires de Fukushima ont été mis à mal, ce qui donne l’une des plus grandes catastrophes nucléaires de tous les temps, souvent cité en comparaison à Tchernobyl ; une économie tournant au ralenti (Toyota qui décide de réduire sa production de moitié par exemple) et surtout, une population qui est laissée à elle-même avec un nombre conséquent d’immigrés qui se font rapatrier par crainte des risques radioactifs.
Ce qui m’a le plus frappé et choqué durant ces évènements, c’est l’influence des médias et le traitement de l’information. (Confirmant une fois de plus que le journalisme me plait, mais que je n’aime pas le manque de déontologie dont peuvent faire preuve certains et la manière de « classer l’importance » d’un sujet). Néanmoins, je pense qu’en rajouter plus serait superflu…

C’est pourquoi, pour vous donner une idée, je vous conseillerais de lire les articles du Monde à cette adresse : http://www.lemonde.fr/japon/ Mais je vous renverrais bien sur la page d’un groupe Facebook qui accomplit très bien ce rôle d’information : http://www.facebook.com/pages/S%C3%A9isme-Tsunami-JAPON-informations-24H24-soutien-aux-victimes/169820339734299?sk=wall.

Revenons à la liste des sujets que j’aurais voulu développer dans les futurs articles du blog, ça va être rapide, rassurez vous. (J’espère juste que je ne vais pas commencer à me laisser porter par la « plume » sinon bonjour le pavé final bien compact et qui donne pas envie de lire…).

Après le visionnage du film Quantum of Solace au retour du voyage en Italie et de Casino Royale par la suite, j’ai eu une soudaine envie de parler de Daniel Craig, l’actuel James Bond (PIERCE BROSNAN REVIENS !!!). Mais… après réflexion, je crois que je vais laisser tomber cette idée totalement stupide. Reste que… je tiens à partager un lien : http://www.youtube.com/watch?v=gkp4t5NYzVM *run run*

Que dire de plus… Left 4 Dead a aussi été l’un des possibles sujets du blog, un jeu où on massacre du zombie à coup de wok ou de guitare (dans le 2 seulement), où des zombies à la langue bien pendue aiment jouer au docteur dans des buissons, où d’autres bourrés de testostérone apprécient le contact très sensuel entre votre corps et l’asphalte de la route, et, où une petite Kalachnikov (AK-47 pour les intimes) fait beaucoup de dégâts dans le corps de ces mêmes zombies réduits à l’état de purée informe mélangeant le rouge du sang et le gris de leur peau. M’enfin, ça a l’étoffe d’un grand jeu, moi j’dis !

Et pour finir, je songeais aussi à rédiger quelque chose sur un groupe qui a fait chavirer mon petit coeur de fangirl (mais pas autant que LAST ALLIANCE) c’est à dire : BUCK-TICK avec des gars qui ont la quarantaine et qui ont un style totalement zarb’ qui n’est pas mon dada d’habitude. Mais je pense qu’un certain Suga Shikao va y passer avant… ou pas.

Voilà en gros les sujets qui me tenaient à coeur mais dont je ne suis pas sûre de rédiger un article complet maintenant que la surprise est partie. Une chose est sûre, c’est que je parlerai probablement des animes de ce Printemps 2011 car il y a vraiment du très bon crû alors que ça me manquait (Cherchez l’erreur… parmi ceux dont je suis sûre de les suivre jusqu’au bout, j’ai un anime au nom le plus court de toute la japanimation : C et un autre au nom à rallonge : Ano hi mita hana no namae wo boku-tachi wa mada shiranai).

Ah, une dernière chose.

JE NE VEUX PAS PASSER LE BAC T____T (Mais j’veux bien arriver à l’année prochaine, être prise à l’IUT Paris Descartes V et être en colocation avec Neesan et Charuruflex).

PS : On me signale dans l’oreillette qu’une anomalie s’est cachée dans les tags de l’article, la trouverez-vous ?

DonDon Panda, the bentô box !

Tout d’abord… Bonne année 2010 (Héhé, 10/10/10, si j’passe pas une bonne année, je fais une réclamation !), Happy chinese new year (Non on est pas l’année du Panda mais du Tigre !), et (Pas) Bonne St Valentin ! (Quoi ? Y’a un souci avec le fait que j’dise ça milieu Février ? Vous voulez vous battre avec moi ? Vous mesurez 2m50 ? Même pas peur ! … Enfin, tout peut s’arranger dans l’amour et la paix non ? … Non ? *s’enfuit*)

~~~~~~

Hum. Reprenons notre sérieux (ou presque).

La vraie appellation de cette bentô box (oui, ce panda est le couvercle d’une boîte), c’est Panda DonDon.

C’est quoi un « bentô » me direz-vous ? Disons que cela désigne en gros les paniers-repas préparés avec amour par les japonais tôt le matin, qu’ils emmènent avec eux au travail, à l’école/collège/lycée/université, en pique nique, etc.

Une particularité qui leur est conférée est le soin apporté à la « décoration » de la bentô box, mais aussi de son contenu. Le bentô doit plaire à l’oeil avant de satisfaire l’estomac. Les repas sont en général assez variés, équilibré et bien dosés, parfait pour un régime.

Bien sûr, mes repas seront d’un autre genre, au vu de l’aversion que je porte pour la majorité des légumes verts (mais que je m’efforce à dompter).

Même si je suis un peu déçue que cette bentô box ait une petite contenance et un design très kawaï et enfantin, je l’ai choisie spécialement pour le transport de curry-rice (~カレライス~ / prononcé : kare-raisu), étant donnée que c’est l’une des rares à être 100% hermétique (du moins dans le compartiment du haut).

J’admets que même si je ne l’ai pas encore testée mais finalement, le Panda me fait craquer (pas pour rien que j’me déclare être un panda zombie) et le toucher doux de la boîte ressemble vraiment de loin à du plastique bon marché. En même temps : avec le « Made in Japan » et plus précisément à Ishikawa, la qualité est forcément au rendez-vous !

On l’aura compris, je suis assez fière de mon acquisition chez Bento&co.

La livraison du Japon jusqu’ici en France s’est faite sans souci avec FedEx… Tellement rapide que je ne m’attendais pas à être réveillée à 10h28 du matin, tout en sachant que je m’étais endormie la veille à 3h48 après une longue séance de Ace Attorney Investigations : Miles Edgeworth (et dont j’en suis à la 5ème affaire sur les 5 du jeu, signe de mon addiction à cette série). Imaginez la tête que je devais avoir devant le livreur… Pour vous donner une idée, voici un bout d’une conversation Skype :

Gaston`2²: D’ailleurs j’ai été réveillée par FedEx
シャルル: x)
Gaston`2²: sans rien comprendre à ce qui se passait au téléphone.
Gaston`2²: – « Bonjour, je vous transfère l’appel du livreur bidulechouette! »
Gaston`2²: – « Euh.. bonjour… euh…. oui…. »
Gaston`2²: « …………… » *long silence*
Gaston`2²: – « Ah b’jour, j’vous attends pour vous livrer votre colis, j’suis dans la rue là »
Gaston`2²: – « Euh……… … Bien j’arrive de suite ! »
シャルル: xD
Gaston`2²: J’ai mis du temps pour capter tout de même…
Gaston`2²: J’ai failli raccrocher à la gueule de la dame.
Gaston`2²: En me demandant s’ils se sont pas planté de numéro.

A noter que Gaston`2², c’est moi. La raison de ce pseudonyme est lié au fait que j’aie commis plusieurs gaffes énormes dans l’optique d’offrir un cadeau d’anniversaire à une certaine Neesan. (Je prie pour qu’elle ne lise pas ces lignes. ~ »Nee kamisama oshiete yo dou sureba negai wa kanau ? » (LM.C)~)

Bref, au moment où j’écris ces lignes, la grande question qui me turlupine depuis le début de la soirée est : « Mais que vais-je préparer pour Lundi ? ». L’idée de faire des korokkes m’enchante bien, mais que mettre en accompagnement ? Du riz ? Hmm… Je verrai ça d’ici là.
Actuellement, je suis trop crevée pour pouvoir réfléchir à comment remplir ma bentô box malgré que j’en bave d’avance…

Et lentement mais sûrement, je m’enfonce aux coeurs des ténèbres… La cuisine m’appelle… « Come to the dark side, we have cookies~ »